Le numéro 1722 est désactivé ce vendredi 25/05/2018 à 12 :00

Centrale d'urgences 112
Contact pour la presse: 
Thomas Biebauw

 

Bruxelles, 25-05-2018 - Le numéro 1722 pour les interventions pompiers non urgentes est désactivé ce vendredi 25/05/2018 midi. Le service public fédéral intérieur avait activé le numéro 1722 entre le mardi 22 mai et vendredi 25/05 pour permettre de décharger le numéro d'urgence 112 en cas de tempête et d’orage, et d'éviter que des personnes dont la vie est en danger ne doivent attendre inutilement lorsqu'elles appellent le 112.

Les centrales d'urgences ont reçu un total de 3 171 appels au 1722 entre l'activation mardi 22/05 après-midi et vendredi 25/05 matin (8h00) en raison des orages. La plupart des appels provenaient des provinces du Brabant flamand (1360 appels) et celle de  Liège (540 appels), suivie par la  province de Flandre orientale (446 appels) et de Hainaut (415 appels).

Entre jeudi après-midi 24/05 et vendredi matin 25/05 à 08h00 les centrales d'urgence ont reçu un total de 2284 appels au 1722. La plupart des appels provenaient  des provinces du Brabant flamand (1212 Appels) et de Flandre orientale (349 appels), suivi de celle de Liège (326 appels) et de Hainaut (187 appels).

Les appels concernaient principalement des inondations, de routes et de sous-sols qui se trouvaient sous eau.

Selon le Directeur 112 Erwin Hertens: « Le nombre d'appels varie considérablement d'une province à l'autre, mais de façon générale, il y a eu beaucoup plus d'appels entre jeudi après-midi et vendredi matin que les jours précédents. Il y avait 2284 appels entre jeudi 12 heures et vendredi 8 heures, alors qu'il y avait entre 300 et 500 appels dans la même période les jours précédents. Le numéro 1722 a prouvé une nouvelle fois son succès lors de la tempête : jeudi soir, les opérateurs de la province de Liège ont par exemple pu traiter très rapidement plusieurs appels pour des douleurs thoraciques et des crises d’épilepsie, parce que les  lignes 112 sont restées libres pour ces situations d'urgence réelles. »

 

Thomas.Biebauw@ibz.fgov.be